Dans le détail

Daily Green #18

- Bonjour à tous, 👋

C’est avec un certain étonnement, et aussi un certain plaisir, que des grand noms de l’univers de l’immobilier se penchent sérieusement sur les sujets Bas carbone, biodiversité et économie circulaire. On tente de concilier les performances opérationnelles et financières avec la responsabilité sociétale et environnementale. On pourrait être suspicieux, brandir le carton rouge du Greenwashing; je serais plutôt pour féliciter la démarche et attendre impatiemment les premiers résultats.

Dans les actes, on est loin encore de ce que l’on pourrait attendre, cependant on sent qu’un mouvement est en branle. Je suis fasciné par les initiatives les plus créatives qui se concentrent sur la recherche de solutions et ne sombrent pas dans le défaitisme dopé par les mass-média. Mais aussi par celles qui font preuve de bon sens : à la maternelle, rendre les petits amoureux des manchots Empereur, et leur donner le goût de venir t’expliquer qu’on ne doit plus les confondre avec les pingouins - notons au passage que les pingouins vivent dans l’hémisphère Nord, les manchots dans l’hémisphère Sud.

Comment dirait Maya Angelou : “Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais n'oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir. “Considérons donc la Nature comme la meilleure alliée pour émerveiller.

Bonne lecture !!


🌳 Au fait… Daily Green ?

Si vous découvrez cette page, voilà quelques mots sur Daily Green, ou comment la Nature inspire la construction de la ville. Vaste sujet, n’est-ce pas ? Ne manquez aucune édition, inscrivez-vous :


🔖 …Marque-page…

🍃 25 000 arbres sur la Tour Agora Garden à Taipei

Une tour avec 25 000 arbres, arbustes ou plantes, et une ambition forte: celle de capter 135 tonnes de CO2 par an. Quelques chiffres qui donnent le tournis, pour ce nouveau projet porté par Vincent Callebault, architecte belge spécialiste des projets futuristes alliant architecture, technologie et le biomimétisme (la suite sur ce sujet juste en dessous).

Agora Garden est un immeuble résidentiel de 25 étages d’une surface de 45 000 m2 au coeur de Taipei, la capitale de Taiwan. Ce bâtiment torsadé à 90°en forme d’ADN, pivote de 4,5° à chaque étage. Les habitants pourront profiter d’un éclairage naturel, du recyclage de l’eau de pluie et des panneaux solaires sur le toit, en vue de réduire leur consommation d’énergie.

Le projet avait été sélectionné en 2010 car il répondait à plusieurs contraintes, notamment de réduire des 50% d'émission de carbone durant sa construction et 50% de consommation d’énergies durant l’exploitation. Aujourd’hui il peut se targuer de posséder la certification LEED Gold (une certification reconnue mondialement).

➟ Découvrir le projet

🌳 Le vivant comme modèle

Le biomimétisme consiste à s'inspirer de la nature pour apporter des solutions dans tous les domaines, moins énergivores, moins coûteuses, moins consommatrices de matières premières. De réelles innovations qui permettent de générer moins de déchets, et de repenser nos méthodes de conception, production et consommation. Des millions d’années qui ont permis aux éléments naturels de s’adapter à leur environnement, de ne ponctionner que ce qui est nécessaire et parfois dans un périmètre restreint. Tant de sujets d’inspiration qui pourraient nous aider à faire face aux enjeux climatiques, aux objectifs de développement durable et à la préservation de la biodiversité. Kalina Raskin, Directrice générale du CEEBIOS et Tarik Chekchak, Directeur du pôle biomimétisme de l'Institut des Futurs souhaitables nous détaille le grand intérêt de cette discipline :


📚… A découvrir

Jonk: « Quoiqu’il advienne de l’Homme, la nature sera toujours là » : Je vous invite a découvrir le travail photographique de Jonk, artiste passionné de street-art et de Graffiti. Et on voit très bien la relation de cet art avec son univers photographique. Il sillonne la planète pour repérer des zones urbaines abandonnées par l’homme et depuis reconquises par la nature, et se faire témoin de cette transformation. De superbes fresques végétales qui questionnent la notion du temps, la place de l’Homme dans le monde et son rapport à la nature. Le comportement des végétaux pourrait être une source d’inspiration dans la végétalisation de nos villes, et dans leur embellissement.

➟ Découvrir Naturalia


📈 [Taxonomie verte] : La Taxonomie est la première classification mondiale qui définit ce qu’est un investissement « vert ». Son objectif est de fournir aux investisseurs publics et privés la liste des activités qui pouvant être considérées comme durables, en prenant en compte leurs impacts bénéfiques sur le climat et l’environnement. Elle devra permettre de valoriser les secteurs d’activités dans lesquels il est préférable d’investir, pour amener l’Europe à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. [En savoir plus]


🍫 [Climate change: Consumer pose 'growing threat' to tropical forests ]: Une étude de Nature Ecology and Evolution vient de démontrer que ce sont les pays qui ont planté le plus d’arbres sur leur territoire qui ont, dans le même temps, un impact direct sur la déforestation des forêts tropicales. En cause : la hausse de la consommation de café, de cacao et autres par les habitants des pays les plus développés, qui serait à l’origine de la perte de 4 arbres par personne et par an. [Allons voir ça de près].

🍿 [Le plan de Netflix pour atteindre le zéro carbone d’ici 2022 ]: Selon Netflix, une heure de streaming sur Netflix en 2020 génère moins de 100gCO2e l’équivalent d’une une voiture essence roulant sur une distance de 400 mètres. Vu comme ça, cela ne semble pas si élevé; cependant, si l’on tient compte du nombre d’utilisateurs et du nombre d’heures consommées, c’est astronomique (167,09 millions d’abonnés * et deux heures par jour** en moyenne avant Covid-19). La stratégie de Netflix emprunte trois axes : commencer à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, directes et indirectes, investir dans des projets qui captent le CO2 - par exemple, en préservant les forêts tropicales. Le dernier point est de soutenir la régénérations d’éco-système existants (mangroves, prairies etc…). Retenons donc la volonté de Netflix de se pencher sur ses émissions de carbone. A suivre de près en espérant que cela pourrait inspirer d’autres firmes à spécifier leur feuille de route #nogreenwashing. [Voir le plan]


📚… Book Club

Pour ceux qui suivent Daily Green, j’aime partager différentes lectures, et peu importe si elles sortent, a priori, de la thématique. C’est l’occasion aussi de remercier ceux qui m’ont fait des recommandations et ceux qui m’ont partagé des livres !

Petit pays de Gaël Faye : ou comment regarder le monde qui se disloque à travers les yeux d’un enfant de 10 ans issu d’une famille aisée du Burundi. Les années de l’enfance et d’insouciance qui finissent par être submergées par la violence et la cruauté humaine, dans le contexte de la guerre civile au Burundi suivie du drame rwandais. C’est écrit sans fioriture, mais la portée des événements nous rappelle que ce n’est pas loin de nous, ni dans le temps, ni dans l’espace. Rappelons que le 7 avril est la journée de commémoration du génocide rwandais.

Courir ou Mourir de Kilian Jornet : Ce livre est le journal de bord d’un sportif de haut niveau, spécialiste du trail-running, entre autres recordman de l’ascension du Kilimanjaro ou GR20 en Corse. Au delà des ses performances impressionnantes, c’est son mental, sa façon d’appréhender l’effort physique, son rapport à la nature et sa philosophie de vie qui sont marquants.



Relire la newsletter précédente


Prenez soin de vous, et si vous avez apprécié cette édition, merci de partager autour de vous et à vous inscrire pour recevoir la prochaine dans votre boite email.


Photo d’illustration - Ceebios - *Capital ** Presse-citron