Saumons par camions

.Daily Green 23

Bonjour 👋

L’image marquante de ces dernières semaines est le voyage de millions saumons par camions. Cette année, la sécheresse précoce et le faible débit des rivières californiennes ont obligé les autorités à déplacer les alevins jusqu’a l’Océan. L’image peut prêter à sourire, ou nous questionner sur une éventuelle future migration des oiseaux par avion à l’automne.

Absurde ! Alors il nous reste à savoir si nous avons vraiment l’intention d’attendre avant d’agir avant d’en arriver là. Ce qui est sur c’est que la nature, elle, saura se régénérer et se sauver dans les villes et ailleurs. En attendant Lytton* brûle et nous regardons ailleurs.

Bref…

C’est l’été, vous prenez probablement quelques vacances. C’est la 23ème édition de .Daily Green, nous allons parler de la ville, de signature microbienne, de solutions d’adaptation au changement climatique et de l’usage de la donnée.

Merci et bonne lecture !


🌳 .Daily Green ?

Vous venez d’arriver sur cette page, bienvenue. Daily Green est une newsletter bi-mensuelle sur la place de la nature en ville, et sur la façon dont elle peut répondre aux enjeux du changement climatique. Les initiatives sont nombreuses et les acteurs gonflés à bloc.😉


📚… Dans la ville…

🔬[De New York à Tokyo, un atlas des microbes du métro] Vous connaissez probablement la signature olfactive, découvrez la signature microbienne 😷. Sachez qu’il est possible de connaître à la semelle de votre chaussure le lieu et le sol que vous avez foulés. Selon une étude parue sur Cell et réalisée par plus de 900 chercheurs, les micro-organismes présents sur les distributeurs de tickets, les bancs, les rampes et plus largement dans les transports en commun, sont différents à Paris, New York ou Singapour. Une recherche qui les a menés dans près de soixante villes, sur six continents de 2015 à 2017. En savoir sur les microbes

🌳 [Pourquoi les arbres tombent ?] Des images d’arbres arrachés ou des branches au milieu de la route suite à de forts vents, nous en avons tous en tête, même si heureusement le phénomène est plutôt rare. Vulnérabilité des arbres des villes ? L’article de The Conversation cherche à savoir si leurs chutes impressionnantes sont dues seulement à leur vulnérabilité . Est-ce que la gestion humaine n’est pas à mettre également en cause : restriction de l’espace, coupe des racines pour laisser passer les réseaux souterrains, ou perturbations du drainage des sols.

🏙️ [Des solutions d'adaptation au changement climatique pour la ville] L’Agence Parisienne du Climat et ses partenaires viennent de mettre en ligne une plateforme regroupant un ensemble de solutions prêtes à l’emploi répondant aux aléas climatiques. Le site s’organise autour de problématiques (sécheresse, inondations, canicules, risques sanitaires et risques pour la biodiversité etc…) et de solutions déjà déployées sur le territoire parisien. La mise en place des projets est détaillée et leur localisation précisée sur une carte . Un outil en ligne qui pourrait inspirer d’autres villes et métropoles.

💼 [Le choix d’un entreprise engagée pour la transition écologique] Selon une étude de l’institut CSA pour Linkedin et l’ADEME, 78% des salariés choisiraient une entreprise engagée dans la transition écologique, à offres équivalentes. Plusieurs éléments sont intéressants à noter : même si l’engagement se limite encore aux éco-gestes, il y a une volonté forte des salariés (68% des personnes interrogées) de se former aux enjeux de la transition écologique. Les entreprises qui s’engagent dans la cause environnementale ont et auront un fort pouvoir d’attraction. En conclusion pour les entreprises, cette démarche n’est désormais plus seulement un pari sur l’avenir mais bien un investissement pour attirer les talents. ➟ Découvrir l’étude

🗺️ [Premier Mapping des startups tricolores à Impact] Bpifrance Le Hub et France Digitale se sont associés pour proposer une vision la plus représentative possible de l‘écosystème des startups à impact. Comme le précise Frédéric Mazella, le fondateur de Blablacar, l’ensemble des projets dépasse la simple “nécessité d’être équilibrés économiquement”, et tente d’apporter des solutions vertueuses dans des domaines aussi variés que la consommation responsable, les villes durables, l’économie circulaire, la biodiversité et le climat ou l’éducation et la culture. ➟ En savoir plus.  

[L’usage de la donnée dans la ville] Une étude, cette fois-ci, sur la donnée menée par le Think Tank Institut Montaigne. Largement absente du débat publique territorial, elle est pourtant indispensable pour répondre à de nombreuses problématiques sociétales, économiques et environnementales. Les solutions concrètes peuvent s’illustrer par l’amélioration de la qualité de l’air, la baisse de notre consommation d’eau, l’amélioration le trafic et du service public, la garantie de la sécurité, la dynamique de replacer le citoyen au coeur des projets (autant dans la conception des projets que dans la production de données). Le sujet est vaste, mais se heurte encore à la méfiance à l’égard des données et plus largement du numérique. Reste désormais à en expliquer l’interêt tout en garantissant la sécurisation des données personnelles.


Excellente fin de semaine! C’est les vacances et vous comptez vous déconnecter ? je vous invite à écouter le podcast Vlan avec Rahaf  Harfoush sur “ l’habitude la plus auto-destructrice”, celle l'optimisation à l’excès et de l'hyper productivité de soi.

_Prenez soin de votre ville ! 👋


Relire la newsletter précédente


Dernière chose: pour être sûr(e) de recevoir cette newsletter, merci de rajouter l’adresse email à vos contacts, ou à m’écrire un message en répondant simplement à cette édition. Je serai ravi d’échanger avec vous !

Enfin si vous l’avez lu et qu’elle reste dans votre boite email, je vous invite à la supprimer (un petit geste pour les datacenters) et à la retrouver en ligne ici même.


Si vous avez aimé, merci de partager et de cliquer sur le petit   sous le titre, cela m’aide à faire connaître .Daily Green.

Share La newsletter Daily Green


*Lytton est ce village de Colombie-Britannique qui a été quasiment rasée de la carte par un incendie. Cette année les températures sont montées à 49,6°C dans cette région du monde.